banque en ligne
Publié le - 945 visites -

Prix immobilier 2016 : le point en France et dans le monde

Que ce doit le prix de alday anglet ou une autre, le prix de l'immobilier a tendance à stagner et même à diminuer. En effet, après l’envolé des prix de l'immobilier dans la fin du 20 siècle, cette baisse est une bonne nouvelle pour ceux qui veulent devenir propriétaires. Ce dossier est consacré au prix immobilier.

L'immobilier dans le monde

En Europe, le prix de l'immobilier à tendance à se stabiliser vers les 4eme trimestre de l'année 2015. Cela se démontre par une baisse de -0,8 %.

Aux États-Unis, l'année 2007 est marquée par une énorme baisse de plus de 18 % mais cette situation s'est nettement améliorée avec une hausse de 19 % en 2012. Cependant, le 4eme trimestre de l'année 2015 présente une légère baisse de 3 %.

En France, Le prix de l'immobilier a augmenté de 0,3% le 2eme trimestre et de 0,4 par rapport au prix du 3eme trimestre si cela n'a connu qu'une diminution de 0,1 en une année. Selon l'agence de notation Standard and Poor's dans son étude, le prix de la pierre sera stable en France tant pour l'année 2016 que 2017 alors que pour xerfi, l'immobilier du pays connaîtra une hausse de 1,7 % en 2016 et 2,1 en 2017. Si avant, l'évolution du prix était la même pour la France et le royaume uni, ce n'est plus le cas depuis 2011 : celle de ce dernier a connu une hausse exorbitante.

En Asie, les prix ont évolué de façons différentes: le Japon a connu une diminution depuis 1990. Cependant, la hausse a été fulgurante en Corée du sud jusqu 'en 2012 et a connu un ralentissement depuis.

En Afrique du sud, le prix de l'immobilier n'a cessé de s’accroître depuis 2012.

Les prix moyens des immeubles par mètre carré en France :

S'il reste en dessous de 1300 euros dans les départements de l'Allier, l'Aveyron et les Vosges, il va jusqu'à plus de 4000 euros dans d'autres comme Paris : 8560 en 2011 et 8257 euros en juin 2016. Ces variations de prix n'implique pas l'effondrement du marché immobilier du fait que ceci est considéré en fonction de la demande de logements.

Les prix sont différents pour les logements anciens et neufs :

En France Métropolitaine, les anciens ont connu une hausse de 0,8 % pendant le 1er trimestre de l'année 2016 et de 0,6 % sur un an depuis 2012. En fait, cela a diminué de 0,2 % sur 3 mois et a haussé de 0,5 % sur un an en données brutes. Mais le prix pour les appartements a baissé de 0,2 % sur un an et a progressé de 1,1 % pour les maisons si on regarde les détails. C'est le cas pour Paris. Par contre, les prix des neufs ont diminué de 0,1 % sur un trimestre au 4eme trimestre de l'année 2015 mais en progression sur un an.

Dans les grandes villes de France :

C'est à Paris qu'on assiste à des prix d'appartements les plus excessifs:7851 euros le mètre carré en 2016 c'est-à-dire +0,9 % par rapport à l'année 2015. Ensuite, à Cannes, il est de 5400 euros c'est-à dire -1,1 % si c'est à 4363 euros à Antibes(-1 ,4%).

A Lyon, ils ont progressé de 0,4 % en un an correspondant à 3252 euros alors que pour Marseille c'est -1,1 % en 2016 si on se réfère à l'année précédente(2411 euros).

En revanche, les communes ont connu des variations qui n'ont rien à avoir avec ceux des grandes villes:-9,15 % pour Roubaix, -5,8 pour Tourcoing,-5,7 pour Metz,+2,2 pour Bordeaux et +0,9 pour Montpellier.

Qu'en est-il des prix des immobiliers d'entreprise ?

Pour la location, le prix moyen du m² au deuxième trimestre de 2015 est de 316euros c'est à dire +1,9 % s'il était -1,6 sur les trois premiers mois.