banque en ligne
Publié le - 1753 visites -

Investissement locatif : Quelques pistes pour faire un emprunt

Nombreux sont les Français qui optent pour un investissement immobilier en prévision de leur retraite. Actuellement les taux d’intérêt sont historiquement bas avec la possibilité de faire des emprunts à moins de 3% excluant l’assurance, et sur quinze à vingt ans.

Investissement locatif

Les banques ne raffolent pas des investisseurs.

Bien que les crédits soient à un taux bas, il faut savoir que pour les investisseurs les conditions d’emprunt sont moins avantageuses que pour l’achat d’un habitat principal. Qu’est-ce qui motive cet état des choses ? Les banques sont moins enclines à la concurrence sur ce marché que celui des clients allant vers un premier achat immobilier. Le représentant d’une société de courtage explique que les investisseurs ne sont pas les privilégiés par les banques puisqu’ils ont déjà leur banque et généralement un conseiller avec qui ils entretiennent une longue relation. L’intérêt est donc moindre si c’est pour obtenir au final uniquement un compte de dépôt pour accueillir les revenus fonciers ainsi que le crédit d’acquisition du bien immobilier. Alors comment contourner cet obstacle ? L’investisseur peut utiliser en partie son épargne pour constituer un apport. Si celui-ci est conséquent, le taux n’en sera que meilleur. La durée est un autre facteur clé ; une courte durée égale à un taux plus bas.


L’assurance emprunter a un rôle clé

Saviez-vous que vous pouvez souscrire à un prêt d’une compagnie que celle que votre institution bancaire ? Dans ce cas de figure, il est impératif de choisir un contrat personnalisé afin de ne pas contribuer à fonds perdus des garanties qui ne sont pas nécessaires. L’assurance de l’emprunteur demeure aussi incontournable ; elle est en théorie optionnelle mais reste une garantie demandée automatiquement par les entreprises financières qui prêtent pour du financement. Il y cependant des nuances conséquentes ; le ITT (option incapacité temporaire totale de travail) ne pourra être souscrit et requis par la banque si c’est pour un financement locatif étant donné que le loyer offre le moyen de payer en partie ou complètement les échéances du crédit. L’ITT est couteuse et comporte très peu d’intérêt si le revenu d’un investissement locatif permet de couvrir les échéances donc certaines agences de courtage conseillent à leurs clients uniquement les assurances de décès ou d’invalidité permanente.


Si ces conseils vous confortent dans l’idée de faire un investissement locatif, il faut bien explorer les options variées disponibles sur le marché pour vous assurer des plus-values attractifs et une acquisition pertinente.